2017, le "R" de l'ARODE qui signifiait "Restauration" devient "Rayonnement". Cela correspond à la situation actuelle et future de notre association.

Restauration de la soufflerie

Le marché passé en 1737 avec Silbermann prévoyait deux grands soufflets ou trois petits soufflets, mais la composition notée par le facteur dans ses carnets indique qu’il y avait trois soufflets[1]. Les Spécifications de ces mêmes archives Silbermann confirment qu’il y avait bien trois soufflets, de 5 pieds 1/2 de longueur sur 3 pieds de largeur (1787 mm sur 975 mm)[2]. Ils étaient donc un peu plus grands que ceux conservés à Soultz-les-Bains (1622 sur 862 mm). Les archives du facteur indiquent aussi que les éclisses étaient confectionnées en chêne (comme pour les soufflets du positif du musée des arts décoratifs de Strasbourg) et elles inventorient tous les matériaux nécessaires à leur construction.

De la soufflerie d’origine, rien n’a subsisté, hormis les postages du Cornet de grand-orgue. Il faudra donc confectionner :

– une charpente en sapin, copiée sur celle de Châtenois (1765), pour accueillir les trois soufflets entre la pédale et le mur du clocher ;

– trois soufflets cunéiformes à cinq plis saillants ou six plis rentrants, de 1787 mm de longueur sur 975 mm de largeur, qui seront copiés à Soultz-les-Bains, sauf pour les éclisses en chêne qui seront copiées à l’orgue du musée des arts décoratifs de Strasbourg (1719), déposé à Ste-Madeleine ;

– trois poulies démultiplicatrices en bois, avec leur installation et leurs cordes ;

– un portevent collecteur en sapin, copié sur celui de Wasselonne (1745) ;

– des portevents en sapin pour les quatre plans sonores ;

– un tremblant doux pour les trois claviers manuels, copié à Ebersmunster (1732) ;

– un tremblant fort, copié à Gries (1781) ;

– des postages en plomb.

Un ventilateur neuf sera livré dans un caisson d’insonorisation, avec une boîte à rideau. Tous les trois soufflets serviront de réservoirs.


[1] Das Silbermann-Archiv, p. 498. (retour)

[2] ibid., pp. 452 et 459. (retour)